Et maintenant, #BusinessFrance …

 

Logo Business France

La France n’est pas un petit (et puis quoi encore ?) pays triste et tranquille (loin de là), pacifique (ça se discute, on peut considérer que la France d’après Waterloo a été plus attaquée qu’offensive, et qu’elle a fait preuve en 1940 d’un esprit de résignation défaitiste qui confinait au pacifisme le plus exemplaire), prospère (ça a eu été le cas, mais c’était avant que la corruption, l’incompétence et la hausse du prix du pétrole n’abattent le village Potemkine gaulois) et polyglotte (encore qu’on puisse arguer que les patois et idiomes locaux ne sont pas que des catalyseurs de régionalismes, mais d’assez profondes racines de sous-nationalismes ayant essaimé en diaspora, réseaux et/ou quasi mafias qui constituent parfois de vrais atouts dans l’économie mondialisée) au coeur de l’Europe comme la Suisse (ou le Luxembourg pour comparer ce qui est comparable), mais elle est encore ambitieuse, voire (un peu) compétitive.

Une certaine idée de la compétitivité

 

La France est (encore) une puissance (quoique récemment dégradée de feu son AAA dorénavant réservé aux pays financièrement sérieux et déclassée à la 6ème place mondiale, derrière les “vrais” géants du monde contemporain et après son rival de toujours, le Royaume-Uni, qui “fluctuat nec mergitur”, lui).

France Puissance

Les Gaulois peuvent (encore) plus facilement que les Helvètes rêver de production alimentaire responsable et pas trop inhumaine de proximité (genre le vrai foie gras fabriqué artisanalement à partir de volailles élevées avec humanité, sinon, amour, la viande produite avec des animaux pas martyrisés et nourris naturellement, ou le poisson pas trop surpéché,  ou d’élevage pas fabriqué à trop grands coups de com/suppléments alimentaires à l’huile de palme ou de pire, d’hormones de croissance, de résidus périmés, de saletés contaminées et/ou irradiées ou de déchets trop toxiques pour être mis en décharge), aussi gastronomiquement que les locavores radicaux de partout dans le monde s’approvisionner sans (trop) importer (en achetant sa bêche, son seau et son sécateur en vide-grenier, on peut encore s’équiper made in France, et en s’abstenant d’acheter des semences de multinationales, des engrais de chimistes globalement nuisibles et des pesticides de gredins internationaux, on peut produire des poires à jus, des fraises de saison et des pommes de terre conservables d’une récolte à l’autre 100% françaises), et moins tristement que les stricts végétariens (genre qui ne mangent pas d’oeuf parce que l’élevage de poules en batterie est aussi atroce que celui des cochons, qui ne consomment pas de lait parce que le destin des vaches laitières est aussi pathétique que celui des femmes et enfants robotisés qui fabriquent des fringues, des pièces automobiles ou des gadgets électroniques dans les pays industrialisés les moins recommandables, et qui s’interdisent même le caviar parce que ça a beau être de gauche, ça pogromise les derniers esturgeons femelles enceintes).

Brave New World

Et si passe la loi dite “Macron” de modernisation économique (qui, sous réserve de survie pas trop anecdotique après moulinette parlementaire et galipettes budgétaires, n’est qu’un inventaire à la Prévert de ce qu’on sait depuis des décennies qu’on aurait dû faire depuis un demi-siècle, mais simplifiera un tout petit peu la vie des entrepreneurs dans un environnement qui restera cependant passablement mortifère, décourageant, et toujours moins adapté à la croissance, voire à la simple survie sans perfusion d’entreprises économiquement viables et capables de s’adapter à la concurrence globale à l’étranger qui constitue 95% ou plus des marchés de cette planète, mais aussi en France où le moindre marché public de proximité est passé en appel d’offres international et où plus aucun citoyen consommateur n’hésite à acheter made n’importe comment n’importe où pour économiser 3 sous ou de quoi s’offrir des vacances selon l’importance de l’achat, pour pouvoir renouveler plus souvent son parc de trucs inutiles genre bagnole ventouse à trop de cylindres pour emmener les gosses à l’école et bolide 4/4 à vitres teintées passant 95% du temps au parking pour faire 3 aller-retours en province par an), peut-être la France retrouvera-t’elle l’esprit pionnier qui lui a permis d’inventer (ou presque) les hypermarchés, d’inonder le monde de stylos jetables, et de rêver BusinessFrance (on a échappé de peu à “Ubu-France”, pour le nom du nouveau “machin”, grâce aux censeurs de Bercy qui trouvaient que c’étaient trop littéraire).

20d4e0f

Allez BusinessFrance !

Compléments :

 

Pourquoi fusionner Ubi et l’AFII, selon Muriel Penicaud (LeFigaro) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/05/20002-20150105ARTFIG00147-business-france-l-agence-qui-veut-internationaliser-l-hexagone.php

Les orientations stratégiques de la patronne de BusinessFrance pour réussir la fusion Ubi-Afii (LeMoci) http://www.lemoci.com/business-france-muriel-penicaud-devoile-ses-orientations-pour-reussir-la-fusion/?sthash.A6DhX8Fh.mjjo

Ne pas désespérer de (Business)France http://renaudfavier.com/2015/01/06/resolution-2015-3-twitter-deconomie-francaise-sans-desesperer-de-b-usiness-france/

E la nave va … http://renaudfavier.com/2014/08/28/frenchonomics-de-la-deconomie-generation-tchatche-a-la-macroneconomie-a-lattali-e-la-nave-va-mais-ou/

Les instructions du ministre (maintenant, il y en a 2, plus un sous-ministre) http://www.youscribe.com/catalogue/tous/actualite-et-debat-de-societe/politique/instructions-du-ministre-du-commerce-et-de-l-industrie-aux-2425895

De la compétitivité … http://www.youscribe.com/catalogue/livres/ressources-professionnelles/competitivite-2012-v4-du-4-novembre-2012-1822197

Mythes et réalités de la croissance internationale … http://www.youscribe.com/catalogue/presentations/ressources-professionnelles/competitivite-croissance-internationale-quelques-mythes-et-510283

Frenchonomics http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/actualite-evenements/frenchonomics-2015790

Renaud Favier – 29 janvier 2015

frenchonomics

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s