Une petite réforme (méforme ?) du code du travail, maintenant ?

 

Droit du Travail 1

Le gouvernement semble avoir, enfin, un projet de (petite) réforme.

vers-la-fin-de-lassistanat

Crédit : Jiho

On en bla-blatte sur Youtube …

Cela concernerait le code du travail (un gros livre rouge en/pour Français auquel les gens qui vivent de la complexité administrative française sont très attachés, qui peut servir de bouée de sauvetage plus ou moins provisoire à des salariés que leur employeur aurait envie de, ou intérêt à, maltraiter, mais qui contribue gravement, selon ses détracteurs et les observateurs raisonnablement neutre et pas trop ballots, au chômisme généralisé en France), et viserait à décoincer quelques verrous des 35 heures, entre autres.

Le “projet”, ou ce qu’on croit en savoir, vise à plus de flexibilité.

Le PC (qui fut le parti des Travailleurs, mais c’était avant que les ouvriers au chômage ou angoissés par le risque de licenciement ne votent FN ou pour des formations encore plus groupusculaires n’atteignant pas les 5% aux élections sérieuses sauf instrumentalisation par le PS).

Comme la mode est au numérique pour tout en général, au virtuel pour la politique politicienne en particulier (on dit que pas mal de prétendants à l’investiture de “vrais” partis, de francs-tireurs plus ou moins bien intentionnés, et de vendeurs de services de e-marketing et communication politique sur les réseaux sociaux espèrent que 2017 sera l’année de la e-campagne, en France), le projet, qui devrait être présenté en conseil des ministres fin mars, a un compte Twitter créé pendant les vacances scolaires de février pour les “pour” http://twitter.com/LoiTravail, et un hashtag pour les “contre” #Loitravailnonmerci

Le futur projet a déjà d’assez nombreux détracteurs (près de 800 000 au 29 février à en croire les statistiques d’une pétition lancée sur internet, http://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci, dont le succès semble aussi considérable aux gauches plus ou moins extrêmes qu’aux droites en tous genres, aux centres divers et ailleurs), au-delà du fan-club de Martine Aubry, et des frondeurs du PS, qui le considère comme inspiré par le Medef et autres officines crypto-réactionnaires.

Concrètement, la seule conséquence du projet est la démission d’un collaborateur de cabinet ministériel gauchiste, le rédacteur des éléments de langage de la ministre théoriquement en charge du dossier (de fait, c’est Matignon qui pilote, comme pour tout les sujets sérieux pour lesquels un ministre de pacotille n’a pour fonction que de serrer des paluches) qui a écrit un courrier des (é)lecteurs à l’Humanité http://lelab.europe1.fr/un-collaborateur-de-myriam-el-khomri-explique-pourquoi-il-demissionne-et-charge-valls-pour-la-loi-travail-2680420

Tout le petit monde de la politique parisienne en décalage horaire d’un ou deux siècles se passionne face caméra pour le (non ?) sujet, jusqu’à Tokyo d’où Anne et Valérie qui n’avaient rien à en dire, et ne savaient pas grand chose de récent, tenaient à le faire savoir à leur téléspect-électeurs (http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/presentation-de-la-loi-travail-reportee-une-bonne-chose-pour-anne-hidalgo-765595.html) !

Hidalgo Pecresse à Tokyo

Sinon, les “usual suspects” de la tchatche face caméra pas partis skier au chalet de leur comité d’entreprise ou au centre de vacances de leur syndicat, s’en donnent à coeur joie sur les chaines de bla-bla en continu avec priorité à tout ce qui n’a aucune importance mais se passe en direct.

Le vieux camarade haut fonctionnaire Filoche, membre du Politburo #PS, enfile les perles rouges chez Bourdin : http://www.youtube.com/watch?v=8G6AMuhki_Q

Le très progressiste et insoumis Jean-Luc Mélenchon, premier candidat auto-proclamé à la présidentielle, s’indigne sur RTL : http://www.youtube.com/watch?v=FZVrGR_Ebyc

Aubry et Valls se fritent par médias interposés : http://www.youtube.com/watch?v=XCScQAjRn0o

Des djeuns s’indignent (hashtag #onvautmieuxqueca)

A suivre le 9 mars, avec une manif’ de lycéens n’ayant pas trop envie de réviser le bac et autres ados plus ou moins tardifs qui n’ont aucune raison de se sentir concernés par la réglementation du travail en France (une minorité sera acceptée en stage, et certains de ceux qui rateront les concours administratifs trouveront un emploi, mais la plupart seront fonctionnaires, chômeurs recensés, tangeeks à vie sans-emploi réel vivotant de petits boulots et autres aides social-clientélistes, socialistes et/ou humanitaires).

RF – 29 février 2016

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s