Idée de #StartUp de la semaine 6/18 : la pâte à crêpe au suc’ (presque) tout prête

Les Bronzes Crepe au Suc

Crédit : Les Bronzés

T’as du suc’, t’as pas de pâte, si tu veux une crêpe au suc’, t’as qu’à attendre que des gamins en short de babyfoot subventionné “inventent” la pâte à crêpe toute prête en bidon design au rayon frais de l’épicerie entre la fondue Gerber (maintenant, y’a d’autres marques) et le taboulé pour paresseux (notez que dans “paresseux”, y’a “pressé” aussi), ou que les HEC et autres ScPo pas bien fini.e.s (sinon ils/elles auraient fait inspecteur des finances ou pris un stage dans un cabinet de conseils de stagiaires vendus au tarif horaire des avocats couleur Nutella qui offrent des costards à 10 000 à leurs amis) de chez tel ou tel vendeur de yaourt ou coupe-faim (notez que ce n”est, en principe, pas l’opposé de “coupe l’appétit”) rachètent la StartUp pour imposer les normes qualité “groupe” et assurer, en principe, qu’il n’y ait pas trop de salmonelle dans les crêpes (notez, si vous avez fait votre école dite “de commerce” la même année que moi, que les HEC ou assimilés de chez les vendeurs de couches culottes plus blanches et lessives aux meilleurs enzymes essayent parfois de lancer eux-mêmes des trucs un peu nouveau, comme la fois où deux chef.fe.s de pub ne passant pas leurs vacances ensemble mais se tirant très normalement la bourre pour devenir chef.fe de groupe ou être débauché.e par la boite d’en face avaient copié, l’un le yaourt grec, mais raté la coupe en plastoc et mal lu l’étude marketing Nielsen qui préconisait de ne pas essayer de vendre le truc 4 fois plus cher que le yaourt normal pré-bififus mais post yaourtière, l’autre le muesli suisse que la Migros vendait depuis des décennies, foirant tellement son mélange gluant qu’on devrait enseigner le cas dans les Mooc de Harvard).

Si les startupeurs et autres pubeux en babygro de ski avaient du talent, le sens du timing, et de l’humour (plus que les dépressifs des grands groupes), ils proposeraient un package “Jeux Olympiques” pour skieur avec mini chaufferette et poêle (pareil pour la fondue Gerber portable au soleil, et idem pour la raclette de poche en plein air, faut tout leur dire à ces couillons …) pour faire sa crêpe sur le télésiège de l’Etoile ou QI posé dans la neige pour admirer la coulée du Grand Bronze …

Ceci (mé)dit, ça doit quand même déjà exister, la pâte à crêpe toute prête en bouteille comme la crème anglaise trop sucrée ou les vinaigrettes gluantes, c’est comme les films condensés prêt-à-déguster sans devoir passer des plombes à arriver au ciné ou à glander sur son canapé, non ?

Si ça n’existe pas, c’est comme la politique raisonnablement efficace et durablement honnête, faut le faire inventer …

RF – 10 février 2018

gaston-crepe

Crédit : Franquin

Advertisements

One thought on “Idée de #StartUp de la semaine 6/18 : la pâte à crêpe au suc’ (presque) tout prête

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s